Paroles de consultant #10 : Charles, consultant stratégie digitale

Après un début de carrière dans le conseil en stratégie chez McKinsey, puis une deuxième partie de carrière en tant que cadre dirigeant dans des entreprises de distribution et de e-commerce (DG de Pixmania, directeur de la stratégie de la Fnac puis patron de Fnac Brésil), Charles est devenu consultant stratégie digitale indépendant. Il accompagne ses clients sur des sujets de stratégie, de marketing et de transformation digitale.

Peux-tu nous expliquer pourquoi tu as choisi le métier de consultant stratégie digitale en indépendant ?

Cela me procure une grande liberté. Passionné d’art et de voyages, je mets à profit les intervalles entre deux missions pour faire mon propre tour du monde, en quête de découverte de pays, de villes et de nature et d’art.

Qu’est-ce qui t’a semblé le plus difficile en passant à ce statut ?

Le principal challenge consiste à trouver le bon équilibre entre le temps d’exécution des missions et le temps de prospection de nouvelles missions. Sinon, on risque de d’alterner des cycles de missions trop intenses et de traversée du désert.

Pourquoi as-tu choisi de rejoindre la communauté Expertaly ?

Le système de fonctionnement d’Expertaly est flexible et permet de se positionner facilement sur les projets adéquats. C’est donc en ligne avec le mode de vie que j’ai choisi.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite devenir indépendant ?

C’est l’occasion de réaliser un rêve : faire ce que l’on aime faire, et ce que l’on sait faire. Je pense qu’il faut s’en tenir à ces deux critères dans le choix des missions.

As-tu connu des moments de doutes dans ta carrière en tant que consultant indépendant ?

Contrairement à la vie de consultant dans un grand cabinet, on est seul face au client et on ne peut pas se retourner vers une organisation ou des collègues pour avoir la solution à un problème. Cela peut générer des doutes, mais la motivation est décuplée lorsqu’on s’en sort avec ses propres forces !

Quelle serait ta mission idéale ?

Aider un client Consumer ou Retail à poursuivre sa transformation digitale, avec une vision très opérationnelle.

Une dernière chose à ajouter ?

Quand une entreprise fait appel à un consultant, c’est parce qu’elle a besoin de recul par rapport à la vision de ses cadres, souvent focalisés sur les urgences de court terme. De la même façon, un consultant n’est pas à l’abri de ses habitudes et peut passer à côté de solutions novatrices s’il enchaîne des missions, sans prendre de détachement. Ainsi, mes voyages culturels m’apportent-ils le recul nécessaire réfléchir de façon plus créative. 


L’expertise de Charles vous intéresse ? Vous souhaitez faire appel aux services de consultants indépendants ?  Contactez-nous !