Consultant indépendant Supply Chain

Consultant en Supply Chain : quel est le profil parfait ?

30,8 Milliards d’euros. C’est le chiffre d’affaires réalisé par Alibaba sur la seule journée du 11 novembre dernier, lors de son Global Shopping Festival. Or, si cette prouesse est possible, c’est avant tout grâce à la puissance de la Supply Chain du géant chinois. Longtemps cantonnée au transport de marchandises et considérée comme un simple centre de coût, la fonction s’impose comme un enjeu stratégique et le Directeur Supply est devenu un membre clé du Comex. La fonction requiert des compétences bien précises et trouver le consultant idéal n’est pas toujours aisé. Voici à quoi ressemble un bon consultant Supply Chain.

 

Le parcours du consultant Supply Chain

Il existe de nombreuses formations qui mènent aux métiers de la Supply Chain. La plupart des grandes écoles de commerce françaises proposent des Masters spécialisés dans ce domaine. De façon générale, les meilleures formations sont dispensées par les meilleures écoles, mais certains Masters sortent du lot. Celui de l’IML – Ponts ParisTech, de l’ISLI (Kedge Business School), ou encore le Master 217 de Paris Dauphine sont d’excellents moyens de se former. Ce qui différencie les formations les plus intéressantes des autres, c’est leur capacité à se positionner à la pointe de l’innovation et de l’expertise du métier. Leur ouverture à l’internationale ainsi que les relations que leurs étudiants tissent avec les entreprises participent également à leur attrait.

Par la suite, il est possible d’intégrer une entreprise et d’y travailler au sein de la Direction des Opérations, qui regroupe la Supply Chain, le département industriel et les Achats. Il est important d’alterner les missions sur le terrain et les fonctions transversales d’analyse. Une expérience sur le terrain permet au consultant d’acquérir des compétences indispensables, comme la réactivité et la capacité d’adaptation. Ainsi, le consultant pourra les mettre à profit lors de ses missions en conseil. Par exemple, occuper la fonction de Chef de Projet Supply Chain permet de connaître les problématiques quotidiennes que rencontrent les équipes sur les différents sites de l’entreprise. Une expérience dans un cabinet de conseil spécialisé peut également se révéler précieuse et constitue un gage d’excellence. Un passage au sein d’une telle structure garantit un apprentissage rigoureux des méthodes et une bonne connaissance du marché et des problématiques du métier.

Le consultant Supply Chain peut également passer des certifications afin de donner d’autres garanties de son expertise. L’APICS (Association for Supply Chain Management) est une association à but non lucratif spécialisée dans la gestion de la chaîne logistique. Elle a pour but de former les professionnels du métier et délivre divers certificats qui permettent de différentier les profils et identifier les meilleurs consultants. Les principales demeurent la certication “Supply Chain Professional” (CSCP) ainsi que la certification “Production and Inventory Management” (CPIM). Ces certifications ont un coût, mais demeurent un moyen précieux de se former et ainsi maintenir ses compétences à jour. Ainsi, grâce à elles, le consultant peut se spécialiser (dans la gestion des stocks ou le transport par exemple) et optimiser son positionnement sur le marché. En effet, devenir expert sur un sujet précis permet de trouver plus facilement des clés d’entrée sur de gros projets.

 

Les compétences

Certaines qualités sont requises pour exercer le métier de consultant Supply Chain. Ce dernier se doit d’avoir une vision 360 du métier. Ses expériences doivent lui permettre de comprendre de façon concrète toute la chaîne logistique et de prendre du recul afin de prendre de bonnes décisions stratégiques par la suite. Encore plus que pour tout autre métier, il est demandé aujourd’hui au consultant Supply de toujours garder à l’esprit le client final et d’articuler ses actions en fonction de ce dernier. La capacité d’analyse est aussi une compétence clé. Les consultants Supply disposent de plus en plus de données. Il faut par conséquent savoir les collecter, les exploiter et les interpréter. Le consultant Supply Chain doit être à l’aise avec la data et est jugé sur sa capacité à recueillir des informations pertinentes et ainsi faire les bons choix.

Le consultant indépendant Supply Chain doit également faire preuve d’un excellent relationnel. La fonction est encore jeune et connaît de nombreux bouleversements, comme l’arrivée du Big Data, de l’IoT, ou encore des nouveaux outils de gestion de la demande. Ces changements poussent l’entreprise à s’adapter, notamment dans l’industrie ou dans le secteur du retail, où la Supply Chain est la clé de voûte du dispositif commercial. Ainsi, la fonction se retrouve au cœur de nombreux enjeux de transformation des organisations. Donc, le consultant est en contact avec des acteurs variés, et doit s’adresser pendant la même journée aussi bien aux manutentionnaires de son entrepôt qu’aux membres du Comité de Direction. Dans un contexte de transformation de l’entreprise, il a vocation à diriger des équipes et mener la conduite du changement.

Les missions types

Au sein de la communauté Expertaly, nous avons identifié différents types de missions relatives à la fonction. Le consultant Supply Chain est amené à intervenir sur des missions diverses, qui peuvent être courtes (mission d’expertise) ou longues (mission de direction de projet) en fonction du besoin du client. Les problématiques rencontrées peuvent être très opérationnelles ou plus stratégiques, selon le contexte de l’entreprise. Au niveau opérationnel, les interventions concernent les sites de production ou les entrepôts. Il s’agit bien souvent de missions visant à optimiser les process au sein des usines de production, ou bien de réorganisation du site d’entreposage. La réalisation d’un diagnostic opérationnel de l’organisation est également assez courante.

Les interventions tactiques consistent quant à elle à réaliser des missions plus transverses. Un audit d’entrepôt et l’élaboration de son nouveau schéma directeur en constituent un bon exemple. Les questions de déploiement d’une méthode de production, comme le Lean Manufacturing, au sein d’unités entières de production est un projet classique. Du côté de la distribution, de nombreux gisements de progrès demeurent inexploités, et la construction d’études d’optimisation du réseau n’est pas rare. Ces interventions intègrent souvent des interlocuteurs qui ne sont pas issus de la Supply Chain, comme des Directeurs financiers ou des Directeurs SI.

Le consultant Supply Chain a aussi vocation à réaliser des missions de type stratégique. Dans ce cadre, ses interventions participent activement à la définition de la politique à long terme de l’entreprise. Le travail qu’effectue le consultant sert ainsi de base sur lequel le top management s’appuie pour prendre des décisions. L’élaboration de la politique de Make or Buy en est un bon exemple. Les conclusions du consultant permettent d’identifier les forces et faiblesses de l’organisation et de répartir les ressources efficacement.

Un projet de construction d’une nouvelle plateforme logistique nécessite une étude approfondie et la mise en place d’un plan d’investissement. Dans ce cas, le consultant doit collaborer étroitement avec le Directeur Financier et rapporte directement au Comité de Direction. Plus généralement, les missions stratégiques ont une forte influence sur le business de l’entreprise, et revêtent parfois une dimension internationale.

 

Notre expertise

Les consultants de notre communauté interviennent dans le domaine de la Supply Chain pour des missions d’expertise ou pour la gestion de projets de A à Z. Dans un contexte très compétitif, nos clients cherchent à créer de la valeur ajoutée dans toutes les fonctions de l’entreprise, notamment en Supply Chain. Voici quelques exemples de projets récemment menés par ceux-ci :

  • Projets d’optimisation organisationnelle (dans le cadre de l’agrandissement d’un entrepôt national)
  • Choix, paramétrage et déploiement d’outils collaboratifs comme la VMI (Vendor Managed Inventory)
  • Mise en place des process Industrie 4.0
  • Aide à la conception d’un centre de distribution flexible et évolutif au gré des plans de développement

Ainsi, l’expertise et les qualités humaines des consultants de la communauté leur permettent de collaborer rapidement avec nos clients sur des projets complexes.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez