Consultant indépendant finance

Consultant indépendant en finance : quel est le profil idéal ?

Que ce soit en banque et assurance, acteurs majeurs de l’économie, ou dans les directions financières, piliers de toute entreprise, le consultant indépendant finance possède les compétences pointues et nécessaires pour intervenir dans ces environnements. Des tâches opérationnelles aux missions stratégiques de fusion / acquisition, en passant par l’optimisation des processus et la mise en conformité, le consultant en finance est capable de répondre autant à des problématiques transverses qu’à des besoins d’expertise spécifique.

Quelle formation suivre ?

Les parcours qui mènent aux métiers de la finance sont très variés. Les écoles de commerce sont les établissements privilégiés pour acquérir les formations requises. Si elles dispensent toutes un “Master in Finance”, il convient de citer HEC, l’ESCP Europe, l’Edhec, Skema et l’ESSEC dont les masters spécialisés en finance jouissent aujourd’hui d’une reconnaissance internationale. Ces parcours permettent l’acquisition de connaissances pointues pour les métiers de la comptabilité, de la finance d’entreprise et de marché, de l’audit et du contrôle de gestion. Leur attrait repose sur l’excellence des notions abordées, leur dimension internationale et le réseau qui les accompagne.

Par la suite trois choix s’offrent aux étudiants qui ont suivi ces cursus. Il est possible de s’orienter dans la finance d’entreprise et d’intégrer une direction financière sur des métiers allant du contrôle de gestion, au cash management en passant par la comptabilité avec en point d’orgue le poste de directeur financier. Ces masters spécialisés ouvrent aussi la voie du secteur de la banque et de l’assurance. Enfin les étudiants qui ont suivi ce parcours ont la possibilité d’intégrer des cabinets de conseil en finance.

Quel parcours choisir ?

Le consultant indépendant finance, issu de ces trois choix de carrière, peut présenter deux profils. Certains seront spécialisés dans la finance d’entreprise et d’autres dans la finance de marché. Si les missions peuvent être transverses et les compétences demandées être identiques, les problématiques de ces deux domaines présentent des spécificités qui nécessitent généralement une spécialisation préalable.

Les compétences nécessaires pour répondre aux problématiques financières sont pointues et certaines certifications sont devenues un passage recommandé. En effet, dans le secteur bancaire, les certifications CFA, CAIA et FRM sont reconnues dans les domaines de l’analyse financière, de la gestion de portefeuille et des risques. Les écoles de commerce proposent des certifications en finance d’entreprise tels que le ICCF d’HEC ou encore les CFE de l’ESCP et de GEM. Elles attestent d’une grande capacité de travail et d’une expertise certaine.

Quelles compétences acquérir ?

Les certifications montrent qu’outre les expertises métiers, le consultant indépendant finance doit avoir une importante capacité de travail et d’analyse. En effet, les métiers de la finance demandent la compréhension de modèles mathématiques, d’un nombre conséquent de données et désormais des outils informatiques qui optimisent ces derniers. Il lui est demandé de les comprendre pour mettre en place la stratégie de l’entreprise. Cela nécessite la capacité de transmettre les informations aux dirigeants et investisseurs pour qu’ils puissent les comprendre et les utiliser rapidement. Il faut en outre des compétences d’organisation pour pouvoir revoir et optimiser les processus. Comprendre le fonctionnement général de l’entreprise et les enjeux du marché est primordial pour répondre aux problématiques auxquelles le consultant indépendant finance fait face.

Le développement des solutions digitales dans les entreprises ouvre de nouvelles opportunités au consultant indépendant finance. En effet, posséder l’expertise IT fonctionnel permet d’améliorer leur offre. Pouvoir implémenter les outils digitaux qui optimisent les solutions proposées est aujourd’hui demandé par les entreprises, les banques et les assurances.

Quelles sont les missions types ?

Chez Expertaly nous avons identifié les diverses missions auxquelles répond le consultant indépendant finance. Il s’agit tout d’abord de différencier les missions au sein des directions financières des entreprises de celles en banque et assurance.

Intervenir dans une direction financière

De manière générale, le consultant indépendant finance a pour rôle de faire en sorte que la rentabilité de l’entreprise qui le sollicite soit optimisée. Pour atteindre ce résultat le consultant indépendant finance intervient sur des processus opérationnels et des enjeux stratégiques organisationnels et réglementaires.

Certaines missions du consultant indépendant finance revêtent une dimension opérationnelle. En effet, il peut intervenir au sein des directions financières des entreprises dans les travaux de clôtures comptables, le pilotage de la performance par la définition de tableaux de bord ou encore l’élaboration de reporting. Le consultant indépendant finance peut aussi intervenir en amont, dans la définition et l’optimisation des processus des tâches opérationnelles.

D’autres missions dans les directions financières présentent un enjeu stratégique pour l’entreprise. En effet, des consultants sont requis lors des phases de croissance ou après une fusion / acquisition. En effet, le consultant indépendant finance intervient sur toutes les étapes du processus. De la phase de Due Diligence à la refonte de la direction financière après une fusion. Pour cela, le consultant indépendant finance doit fournir une information financière, comptable et réglementaire de qualité à destination des investisseurs. En outre, il doit initier la convergence des filières finance des entités concernées. Enfin il doit sécuriser les processus et le fonctionnement des systèmes d’information.

La démocratisation de la méthode agile s’accompagne du développement des postes externalisés au sein des directions financières. Cela permet aux PME et aux start-ups d’avoir un directeur financier, ce qui représente un atout stratégique non négligeable. Ce dernier effectue les missions stratégiques et opérationnelles d’un directeur financier traditionnel. 

Le consultant indépendant finance répond enfin à deux enjeux majeurs actuels des directions financières. Tout d’abord il opère une mise en conformité avec la réglementation en adaptant l’organisation, les processus et les systèmes d’information. Ensuite, les profils qui couplent la finance avec une expertise IT sont demandés pour piloter l’implémentation d’outils métiers (ERP, TMS, etc.).

Intervenir dans une banque ou une assurance

Généralement riche d’un parcours dans de grandes banques ou assurances, le consultant en finance intervient dans ce secteur sur des problématiques liées à l’essor des nouvelles technologies. L’IT est considéré comme un moteur en matière de développement et d’opportunités. Les profils demandés possèdent la double expertise du secteur et de l’IT. 

Le consultant indépendant finance intervient aussi bien dans les banques d’investissement, que de gestion d’actifs ou de détail. Les missions nécessitent des expertises pointues dans des domaines variés tels que les Risques de Marché, l’ALM, les Stress tests, etc. Le consultant indépendant finance est capable de répondre aux demandes du Front Office à celles du Back Office en passant par le Middle Office, les Opérations, la Direction des risques ou encore la Direction financière.

La double expertise en finance / IT permet de fournir des solutions automatisées et optimisées, ce qui permet d’améliorer les services des banques et assurances. Dès lors le consultant en finance présentant ce profil peut répondre aux exigences de tous les métiers de la banque de façon transverse et optimisée.

D’autres missions en banque et assurance nécessitent une expertise métier sur l’ingénierie financière. Elles concernent les domaines de la réglementation bancaire (Bâle III, Solvency II, FATCA, etc.), le risk management (marché, crédit, contrepartie), l’analyse quantitative, l’asset et liability management, etc.

A l’instar des missions dans les directions d’entreprise les demandes portent aussi sur la refonte et l’optimisation des processus, l’audit et le diagnostic d’organisation ou encore la conduite du changement. 

 

Votre besoin trouvera sa réponse au sein de notre communauté. Nos consultants et experts interviennent sur tous les métiers de la finance, pour des missions d’expertise ou de direction de projet, sur des problématiques opérationnelles, stratégiques ou transverses. Des grands comptes aux PME, nos clients nous ont, entre autres, fait confiance pour :

  • – L’intégration de la Direction financière d’une filiale nouvellement acquise dans les processus du Groupe au sein d’un grand compte. 
  • – La refonte complète de la Direction financière suite à une fusion au sein d’une PME
  • – L’optimisation des processus du service de contrôle de gestion au sein d’une PME

 

1 Partages
Partagez
Partagez1
Tweetez