Consultant freelance : 5 raisons de ne pas se lancer

Vous souhaitez vous lancer comme consultant freelance mais vous pensez que les obstacles sont trop nombreux ? Rassurez-vous, cet article va vous permettre de mettre un terme à ces craintes, ou dans l’immédiat, les atténuer. Voici 5 obstacles que nous décortiquons pour vous et des conseils pour les surmonter.


1- Je n’ai pas assez d’expérience

Le syndrome de l’imposteur est souvent présent lorsqu’on se lance dans une nouvelle carrière. En effet, on pense ne pas avoir les compétences nécessaires et nos pensées négatives prennent souvent le dessus. Voici quelques questions à vous poser pour savoir s’il est temps de vous lancer :  Quelles sont mes expériences passées dans le secteur que je souhaite intégrer ? Élément clé du consulting, votre expérience parlera en votre nom. Il est donc très important d’avoir une riche expérience dans son domaine avant de se convertir en consultant indépendant. Ai-je tendance à remettre mes actions au lendemain ? La vie d’un consultant est faite de deadlines, alors si vous n’êtes pas très regardant sur le respect du timing, il va falloir redoubler de vigilance pour briller lors de vos missions. Comment je me comporte dans des situations incertaines ? Vous ne pourrez pas y échapper, l’incertitude sera omniprésente dans toutes vos missions, le plus important est de savoir comment la gérer. Puis-je être efficace en toute autonomie ? La majorité des entreprises possèdent une fonction de support et logistique. En tant que consultant freelance, vous endosserez ce rôle vous-même, en seriez-vous capables ? (cf: Outils du consultants #6 : Perfectionnez votre service client. Vos traits de caractère vous apporteront la réponse.


2- Je ne vais pas gagner assez

Le chiffre d’affaires réalisable sur les premiers exercices est souvent la principale crainte de tout consultant qui se lance en freelance. Celui-ci essentiellement de 2 facteurs : faire en sorte qu’un prospect pense à vous lors de son prochain besoin et réaliser des propositions commerciales adaptées à son besoin.

En vous référençant auprès d’acteurs comme Expertaly, cela vous donnera l’opportunité d’accéder à vos premiers clients. De plus, votre réseau est votre ami ! Diffusez votre offre de service à vos anciens collègues et encouragez-les à parler de vous à leur réseau. Vos propositions commerciales doivent être les plus complètes possible afin d’arriver à un compromis avec vos futurs clients. Il est très frustrant de ne pas conclure un partenariat juste en raison d’une proposition commerciale bâclée.


3- Je suis un mauvais commercial

Quand on commence une carrière de consultant freelance, on ne sait généralement ni comment facturer ses prestations ni comment se positionner par rapport au marché. Les clients sont souvent en position de force et se permettent des demandes abusives lorsqu’ils perçoivent l’opportunité. Voici quelques conseils pour mener à bien les négociations :

  • – Connaître la valeur de votre prestation avant les négociations et établir un prix minimum à ne pas franchir
  • – Analyser votre marge de manœuvre (concurrence, flexibilité, travail à distance…). Par exemple, une deadline très rapprochée donne plus de chance pour négocier le budget.
  • – Vérifier que vos objectifs sont atteignables
  • – Privilégiez la win-win situation : acceptez les compromis mais gardez toujours en tête que vous êtes l’expert et que vous savez comment va se dérouler la mission.


4- Je ne sais pas communiquer

Comment vous différencier par rapport aux autres freelances et fidéliser vos clients ? En effet, le nombre de freelances a plus que doublé en 10 ans et se faire une place dans le milieu devient de plus en plus compliqué. Pour construire une réputation saine et pérenne, vous devez être visible pour vos prospects (création de site, visibilité sur les réseaux sociaux…) et faire en sorte qu’il vous appelle lors de leurs futurs besoins . Vos supports de présentations seront refléteront votre expertise et de la rigueur dont vous faites preuve au quotidien.

En définissant une tarification juste, vous enverrez un signal à vos prospects qui traduisent souvent (à tort ou à raison) prix par qualité. Enfin, investissez dans votre marque pour avoir un contenu original et attrayant : utilisez votre blog ou écrivez des articles sur Linkedin pour construire votre réputation et démontrer votre expertise dans votre domaine.


5- Je vais échouer

Comme tout projet entrepreneurial, devenir consultant freelance est risqué et le projet peut potentiellement ne pas aboutir. Cependant, la peur de l’échec doit être un facteur de motivation plus qu’un frein à votre ascension. Pour cela, votre mentalité doit être positive ; remplacez vos pensées négatives par des paroles positives. Rappelez-vous vos anciennes réussites et les difficultés que vous êtes parvenu à surmonter. Vos peurs sont généralement infondées et la réalité et tout autre que ce que vous percevez. Analysez le pire scénario et jugez les conséquences. Au pire des cas, vous reprendrez contact avec votre ancien employeur ou trouverez un métier plus adapté à vos aspirations. Alors, ne laissez plus vos peurs prendre le dessus et donnez-vous les moyens d’aboutir à la vie que vous désirez !

Expertaly vous aide à éliminer vos craintes et vous accompagner dans votre prospection de client.

→ En savoir plus sur Expertaly