Big Data : 5 impacts sur la gestion des RH

Big Data : quel impact sur la gestion des ressources humaines ?

Le terme «Big Data» peut sembler mystérieux pour de nombreuses organisations RH. Ces données de masse sont souvent exploitées par les départements marketing ou commerciaux, mais tendent à répondre à d’autres applications métiers.

Dans le cas des RH, les organisations disposent d’énormes quantités de données relatives aux personnes (compétences, performances, âge, ancienneté, dossier de sécurité, performance commerciale, formation, rôles antérieurs, etc.). L’objectif est de savoir les analyser, les exploiter afin de prendre les meilleures décisions. Le Big Data dans les ressources humaines permet d’évaluer et d’améliorer les pratiques comme l’acquisition de talents, le développement, la rétention ou la performance organisationnelle globale. Cela implique l’intégration et l’analyse de métriques internes, de repères externes, de données de médias sociaux et de données gouvernementales. Collecter et examiner correctement ces données vous fournira des solutions éclairées sur la gestion des ressources humaines.

 

1- Attirer les meilleurs talents 

Les professionnels des RH ont un accès direct aux datas utiles à la performance des équipes. Certains de ces facteurs sont la résilience, la proactivité, la créativité, l’intelligence stratégique… Dans certaines organisations, ces qualités sont affichées comme des compétences de base. Savoir quelles valeurs comportementales conviennent le mieux à votre entreprise vous permet de regarder au-delà des indicateurs d’embauche typiques. Les données sur le savoir-être sont tout autant valorisantes que le parcours et les expériences des profils.

Exploitez les données à votre disposition et trouvez des candidats qui reflètent les caractéristiques les plus appréciées de votre organisation.
Par exemple, Monkey Tie offre des services RH basés sur le Big Data et l’IA. Cet outil propose une solution de recrutement par matching affinitaire entre un candidat, un poste et une entreprise. En fonction de critères comme la personnalité, les motivations ou les compétences, le processus de présélection des candidats est largement optimisé.

De plus, le Big Data peut être utile pour identifier les facteurs qui attireront de nouveaux employés. En exploitant des données sur les motivations (salaire, le temps de promotion, l’environnement de travail…) vous pourrez améliorer votre marque employeur.

 

2- Des employés plus fidèles à votre organisation

Pour garder vos employés, il n’est plus seulement question de récompenser les bons éléments. Vous devez également comprendre pourquoi ils partent pour savoir comment les retenir.

Si vous estimez que des talents sont susceptibles de quitter votre organisation, vous devez mettre en place des stratégies de rétention. Les entretiens donnent un aperçu des motivations d’un individu à vouloir quitter l’organisation. Cependant, ces données sont souvent anecdotiques et peu utiles pour améliorer la rétention globale. Grâce au Big Data, décelez les tendances de fond et identifiez les motivations clés des employés.
A l’aide de sondages réguliers de satisfaction, vous obtiendrez des données quantitatives sur leurs besoins et leurs envies. En les exploitant, définissez les KPI qui doivent être améliorés. Prenez alors les décisions adaptées pour que vos employés les plus performants puissent rester fidèles à votre entreprise.

 

3- Comprendre la culture de l’entreprise

Les professionnels des ressources humaines sont les influenceurs de la culture d’entreprise et de son évolution auprès des employés. Leur défi est de collecter suffisamment d’informations afin d’utiliser les outils adéquats pour la gestion des RH. Ces outils comprennent :

  • La formation et le développement : Les programmes de formation peuvent être conçus pour aider les employés à adopter des comportements qui concordent avec la culture de votre organisation. Ceux qui s’adaptent le mieux peuvent par exemple accéder à des formations supplémentaires et à des postes où ils peuvent donner l’exemple.
  • Programmes de paie : Les primes et les récompenses sont utilisées pour encourager des comportements qui reflètent les valeurs de l’entreprise et qui ont un impact positif sur la culture de l’entreprise.
  • Recrutement : L’organisation elle-même détermine le type d’employés qu’elle attire. Les professionnels RH les plus avisés recherchent plus que des compétences et des capacités chez un candidat. Ces derniers doivent également partager des valeurs communes avec l’organisation.

 

4- Centraliser les données de GRH

Les systèmes ERP (Enterprise Ressource Planning) comprennent une gamme complète d’outils pour aider les équipes RH à collecter des données beaucoup plus efficacement.

Un logiciel ERP efficace permet à votre équipe de suivre les heures des employés, d’enregistrer les salaires, les notes de frais, et les congés. Il n’y a aucun problème de coordination des documents entre les employés, la direction et les RH. En centralisant toutes ces informations dans un portail, elles sont facilement accessibles de n’importe où et peuvent être exécutés à distance. De plus, toutes les informations sont regroupées en un seul endroit pour faciliter le reporting continu.

La montée en puissance des outils de collaboration et de gestion des tâches augmente considérablement la rapidité des process RH. Les responsables peuvent alors se concentrer plus efficacement sur les problèmes potentiels à résoudre.

 

5- Une prise de décision dynamique

La collecte de datas est à la fois un avantage et un inconvénient pour chaque organisation. Chaque entreprise peut rassembler des données, les analyser et les exploiter.
Cependant, ce sont les stratégies qui en découlent qui vont permettre de se différencier et d’être meilleur que la concurrence.

Rester en avance sur vos concurrents nécessite une grande agilité. Il existe trois étapes nécessaires pour convertir des données en informations utiles rapidement :

  • Analyses prédictives : anticipez des événements futurs en fonction d’événements passés.
  • Analyse et surveillance : rassemblez des données sur les raisons des événements passés et actuels.
  • Reporting : reportez les évènements d’une manière claire afin qu’ils puissent être utilisés comme point de comparaison pour l’avenir.

Grâce à l’analyse prédictive et à l’analyse continue, votre entreprise dispose d’un levier important pour agir rapidement si nécessaire.