le networking

Les 6 degrés de séparation : conseils pour votre networking

Connaissez-vous la théorie des 6 degrés de séparation ? Aussi appelée “théorie des six poignées de main”, elle fut établie par le hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoqua que “toute personne sur le globe peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons” (Wikipedia). À date, avec le développement des réseaux sociaux et notamment de Facebook, on estime que cette séparation est d’environ 3,5 degrés. Voici quelques conseils pour renforcer votre réseau de six degrés de séparation et devenir un pro du networking :

 

Le jeu des noms

Lorsque nous rencontrons une personne pour la première fois, nous avons tous tendance à chercher des points communs pour créer un échange et briser la glace. Si par chance, nos réseaux se chevauchent, il est très tentant de dérouler une liste complète de noms. N’avez-vous jamais entendu “Tu as travaillé chez LVMH ? Je connais Pierre, Paul, Jacques, Henry…” ? Au lieu d’énoncer une liste de noms, concentrez votre attention sur deux ou trois personnes et racontez votre histoire. Racontez comment vous l’avez rencontré ou de quelle manière elle est restée dans votre réseau. Comme un entrepreneur qui présente sa startup, vous devez appliquer la méthode du storytelling. Elle permet de créer des relations plus significatives et durables.

 

Evitez le syndrome de Stendhal

Egalement appelé, le syndrome de Florence, il est considéré comme “une maladie psychosomatique qui provoque des accélérations du rythme cardiaque, des vertiges, des suffocations voire des hallucinations chez certains individus exposés à une surcharge d’œuvres“. Quel peut être le rapport avec le networking ? Comprenez que ce sentiment n’est pas si éloigné de celui qu’on ressent face au grand nombre de noms dont nous devons nous rappeler. De ce fait, être connecté et actif sur tous les réseaux sociaux n’est pas la bonne démarche à suivre. Choisissez au maximum trois réseaux sociaux sur lesquels vous allez définir une stratégie puis l’appliquer.

 

Maintenez votre réseau

Avec les réseaux et notamment Linkedin, il est maintenant très facile d’entretenir son réseau. Bien sûr, ayez toujours à portée de mains quelques cartes de visite. Aussi, n’hésitez pas à envoyer un mail à une personne pour la relancer. En utilisant un outil comme Yesware vous pourrez suivre les mails et relancer automatiquement vos contacts qui n’ont pas encore répondu à votre sollicitation. D’ailleurs, saviez-vous qu’il est possible d’exporter les mails de toutes vos relations Linkedin ? En plus, grâce à un outil comme Duxsoup vous pourrez automatiquement visiter les profils de toutes vos connexions qui recevront alors une notification qui leur rappellera que vous faites partie de leur réseau.

 

Donnez pour recevoir

Soyez proactif. Lorsque vous entendez qu’un membre de votre réseau ou un ami cherche à étendre son réseau ou un nouvel emploi, mettez-le en relation avec quelqu’un de votre réseau. Pour cela, créez une discussion sur Linkedin avec les deux personnes concernées. Un court message de type “Bonjour X, je te présente Y qui est très intéressé par les méthodes de networking. J’ai pensé que ce serait intéressant que vous échangiez ensemble” ne prend que quelques secondes à rédiger. Ainsi, comme l’explique la théorie du contrat social de Mauss (1929), deux personnes vous seront redevables. Au moment opportun, vous pourrez les solliciter pour agrandir à votre tour votre réseau.

 

50 Partages
Partagez46
Partagez4
Tweetez