jeune talent

5 raisons d’investir dans une politique de gestion des talents

On entend souvent parler de gestion des talents. Mais beaucoup ont tendance à confondre gestion des talents et gestion des ressources humaines. Pour certains, ces deux termes sont simplement synonymes. Aussi, quelle est la bonne définition d’un talent ? Parle-t-on d’employés à fort potentiel ? Ou chaque membre de l’entreprise doit-il être considéré comme un talent ?

Après quelques recherches on constate qu’il existe une multitude de définitions. Selon Wikipedia, un talent est “une capacité, habileté, aptitude naturelle ou acquise dans un art ou un métier“. Pour le CIPD (Chartered Institute of Personnel and Development), un talent est “un individu qui peut impacter la performance d’une organisation soit par leur contribution immédiate, soit à plus long terme en démontrant les plus hauts niveaux de potentiel.

Le CIPD apporte sa propre définition de la gestion des talents :

définition de la gestion des talents

 

Dans l’idéal, la gestion des talents doit être sous la responsabilité du service des ressources humaines. Néanmoins, on constate que ces services sont souvent pris par les besoins court terme et n’ont de temps à allouer à la stratégie long terme de gestion des talents. Le consultant en gestion des talents vous accompagne sur la durée pour mettre en place des objectifs et permettre à votre entreprise de se développer grâce à ses individus.

Les raisons d’investir dans une politique de gestion des talents

La mise en place d’une politique de gestion des talents doit être vue comme un investissement par la direction de l’entreprise. Voici quelques raisons de franchir le cap :

  1. Attirer des top talent : créer et développer une marque employeur forte vous aidera à attirer de façon organique les meilleurs talents. Elle aura donc un impact significatif sur la performance et les résultats de l’entreprise.
  2. Augmenter la motivation des employés : donner une bonne raison à vos employés de s’investir dans l’entreprise. Et détrompez-vous, l’argent n’est pas le seul critère de motivation de vos salariés. En France on estime que 43% des salariés ne sont pas motivés dans leur travail. Et saviez-vous que la démotivation des salariés coûte environ 60 milliards d’euros à l’économie française chaque année (source : Le monde, Recherche motivation des salariés, 2015)
  3. Engager les employés : nombreuses sont les entreprises à faire l’erreur de proposer des programmes de formation et de développement uniquement aux employés qu’ils considèrent indispensable à l’organisation. Prenez l’exemple d’Apple ou Google : le rôle des RH est limité dans le processus de recrutement. En effet, ce sont les salariés de l’entreprise qui font passer les entretiens aux candidats. Chez Google, chaque membre de l’équipe émet un avis favorable ou non favorable. Après 5 tours, le RH compile les avis et donne le verdict final. Voilà un bon exemple d’implication des salariés.
  4. Retenir les meilleurs employés : grâce à une bonne politique de gestion des talents, votre taux de rétention va significativement augmenter. En plus de garantir que les meilleures compétences restent dans l’entreprise, vous réalisez des économies sur le recrutement.
  5. Augmenter la satisfaction client : la gestion des talents implique une communication globale dans l’entreprise et met fin aux silos existants. Il n’est plus à démontrer que les organisations qui ont adopté ce fonctionnement ont considérablement augmenté leur efficacité et donc la satisfaction de leurs clients.

 

Au sein de la communauté Expertaly, vous trouverez des consultants experts qui ont déjà accompagné des entreprises dans la mise en place de politique de gestion des talents.